Philippe Lefèbvre

  • Trump à Nassogne ?

    Trump à Nassogne ?

     

     

    Le Président Trump serait venu secrètement en visite à Nassogne.

    Le contenu précis des discussions n’a pas filtré.

    MrTrump voulait s’informer des méthodes de gouvernance du Bourgmestre Marc Quirynen.

     

     

    Selon nos informations, le Président Trump serait venu secrètement à Nassogne pour s’entretenir avec Mr Quirynen des méthodes de gouvernance.

    Mr Quirynen lui aurait fait part de son expérience après cinq années à la tête de la Commune de Nassogne.

     

     

    Comment faire de la Commune une affaire de famille

     

     

    Un homme politique de l’envergure de Marc Quirynen ne vit évidemment pas tout seul. Il a une famille, qui le soutient, l’encourage, l’informe (surtout !) et sur laquelle il peut s’appuyer.

     

    Dans le nouvel « organigramme » de la Commune, incomplet et réalisé dans l'urgence alors que nous le réclamions depuis des années, vous pourrez aisément retrouver les fonctions occupées par la «famille ».   

    Conformément à la législation sur la protection de la vie privée, nous ne pouvons malheureusement pas ici citer les noms mais vous les aurez vite identifiés.

     

    Comment jongler avec les finances publiques

     

    La Receveuse régionale a récemment refusé de procéder au paiement de mandats ordonnancés et signés par le Collège communal au motif de l’absence de mise en concurrence.

    Bien qu’une telle dépense soit contraire à la Loi, le Collège communal a décidé, sous sa responsabilité, de l’imputer et de l’exécuter.

    Il s’agit du deuxième incident de ce genre, la Région Wallonne ayant déjà, par le passé, mis en garde le collège sur le caractère illégal de telles pratiques.

    Une fois encore, le collège communal est rattrapé par ses vieux démons.

    Le Groupe Ensemble a introduit un recours auprès de la Ministre de tutelle et demandé que celle-ci émette un avis sur cette manière de gouverner. 

     

     

    Mentez, mentez, il en restera toujours quelque chose.

     

     

    Nassonia : rapport de Gembloux

    En juin 2016, la Fondation Pairi Daiza a présenté à la Commune de Nassogne un projet de gestion différenciée de la forêt, baptisé « Nassonia ».

    Afin de disposer d’estimations plus précises pour les prochaines décennies des perspectives de rentrées financières du territoire visé par le projet, Mr Quirynen a sollicité l’avis du Département Nature et Forêt (DNF). Cette étude a été confiée à l’Université de Gembloux. Le rapport final de l’Université comportait quarante pages.

     

    Au conseil communal du 27 avril 2017, et bien que ce point ne figurât pas à l’ordre du jour, Mr Quirynen a justifié sa décision de rejeter le projet Nassonia sur base d’une étude de Gembloux ne comprenant que 17 pages (et dont la numérotation et les références sont absentes à partir de la 12ème page).

     

    Interpellé par le Groupe Ensemble, le Bourgmestre prétend mordicus n’avoir jamais eu connaissance du rapport de quarante pages. Ces propos ont été formellement contredits par l’auteur de l’étude lui-même.

     

    Informations tronquées ou dissimulées, rapport altéré, non-respect de l’ordre du jour, tentative d’influencer un vote, propos en totale contradiction avec la réalité des faits, …

    Mr Trump se serait montré particulièrement impressionné par cette opération de manipulation.

     

    Location du droit de chasse en forêt communale.

    En parallèle avec ce projet, il s’agissait donc d’attribuer la location de droits de chasse sur plusieurs lots en forêt communale.

    Le collège communal proposait une location pour une durée de neuf ans, ce qui, de facto, empêchait le lancement du projet Nassonia.

    Malgré l’intervention du Groupe Ensemble afin de ramener la durée de la location à un délai de un an et laisser ainsi toutes ses chances à Nassonia, la majorité est passée outre.

    Au lendemain du vote, le Ministre Collin déclarait que la décision de la majorité mettait un terme au projet de gestion différenciée de la forêt à Nassogne, et lançait ce même projet quelques jours plus tard, ailleurs … !

     

     

    Cause toujours


    En bon démocrate, le Bourgmestre veut faire croire qu’il prend en compte l’avis de la population !

    Vous avez aimé la Commission consultative des aînes dont les avis et recommandations restent lettre morte depuis des années.

    Vous aimerez encore davantage la Commission consultative de la Forêt. Elle aura pour mission d’étudier la problématique liée à la gestion de la forêt et formuler des propositions en vue de contribuer à son développement durable. 

    Cette commission sera elle aussi purement consultative, ne pourra rendre que des avis, et … sera présidée par le Bourgmestre !

    A-t-il une autre conception de la démocratie ?
    Le Groupe Ensemble demande que le président soit désigné au sein de la commission et ne puisse être, en aucun cas, le bourgmestre ou un membre du collège communal.

     

    Dans le même registre :  

    Le conseil communal est sensé se réunir dix fois sur l’année. En 2017, seules six réunions ont eu lieu (huit en 2016).

    Même dans la majorité, les élus sont au garde à vous, le doigt sur la couture du pantalon, et leur avis compte pour du beurre face à la gestion autocratique du Bourgmestre.

     

    Amuser la galerie

     

    Pour « montrer que ça bouge », voici les « grandes réalisations » du Bourgmestre :

    La garderie du mercredi après-midi : en l’absence de projet pédagogique, on ne sait pas très bien ce qu’on y fera faire à vos enfants et le Bourgmestre a (déjà) du en revoir le prix à la baisse.

    La Maison de village de Forrières : le toit perce. On fait faire une réparation de fortune mais on oublie l’assainissement du bâtiment, la sécurisation et l’aménagement du parking du CPAS et de l’ecole.

    Enfin, le Flash Info est devenu l’outil de propagande privilégié de la majorité. Outre les photos des membres du collège communal, vous n’y trouvez que l’expression d’une belle unanimité. Les avis des uns et des autres, et certainement pas ceux de l’opposition, n’y apparaissent.

     

     

     

    Conclusion

     

    On ne sait pas si Mr Trump est vraiment venu à Nassogne, mais ce qui est sûr, c’est qu’avec la complicité silencieuse des membres de la majorité on assiste à une « trumpisation » de la politique communale :  absence de transparence,  management autocratique, petits arrangements entre amis, effets d’annonce, manipulation de l’information … et tout ça pour un résultat vide de réalisations concrètes.

     

    Chères lectrices, chers lecteurs,

     

    Depuis des années, le Groupe Ensemble vous informe des tenants et aboutissants de la politique communale, dénonce les méthodes douteuses, l’absence de résultats d’une majorité toute puissante, lance des propositions concrètes, soutient des initiatives nouvelles.

     

    A cette fin, le Groupe Ensemble mène une opposition forte, critique et constructive, pour le bien de toutes et tous, quelles que soient leurs convictions sociales, politiques ou philosophiques. 

     

    A la fin de cette année, avec le Groupe Ensemble, vous aurez l’occasion de donner un nouveau souffle à notre commune.

     

    Le Groupe Ensemble rassemblera désormais les candidats issus de l’Union Socialiste Communale  (USC), du Mouvement Réformateur (MR) ainsi que des citoyens ouverts au changement.

     

    Ensemble, nous voulons faire en sorte que Nassogne, enfin, avance !

     

    Nous vous souhaitons une bonne et heureuse année 2018.  

     

    Les mandataires du Groupe Ensemble sont à votre écoute.

     

     

  • Conseil communal vendredi 10 novembre à 20h00

    1. Modification budgétaire ordinaire et extraordinaire N°2
    2. Précompte immobilier
    3. IPP.doc
    4. Plan comptable de l'eau 2018 -Coût vérité distribution.doc
    5. Règlement-taxe sur l_enlèvement des déchets ménagers
    6. Règlement redevance pour frais 2e rappel
    7. Transformation de la maison communale au rez-de-chaussée - Stabilité - Approbation des conditions et du mode de passation
    8. Fonds d'investissement 2017 - 2018 - Entretien de voiries - Approbation des conditions et du mode de passation
    9. Projet de modification du Plan d'Assainissement par sous-bassin hydrographique de la Lesse
    10. Dénomination rue de la Hedrée à Harsin
    11. Maison de l’Urbanisme Famenne-Ardenne asbl modification de la cotisation
    12. Commission Consultative Locale de la Gestion de la Forêt liste des membres
    13. Les Bisounours – Subside année 2017– prise en charge du déficit de l’année 2016
    14. Fabrique d'église d'Ambly - budget 2018
    15. Fabrique d'église de Bande - budget 2018
    16. Fabrique d'église de Chavanne-Charneux
    17.Fabrique d'église de Grune - budget 2018
    18. Fabrique d'église de Masbourg - budget 2018
    19. Fabrique d'église de Nassogne - budget 2018.
    20. Règlement de travail 2017 enseignan
    21 Assemblée générale ordinaire de SOFILUX du 14 décembre 2017 : ordre du jour.
    22.Communications

    HUIS CLOS.

    1. Nominations temporaires d’enseignants en maternel et en primaire
  • conseil communal ce jeudi 27 avril 2017 à 20h

    Les membres du Conseil sont invités pour la première fois, conformément aux articles L.1122-12, L.1122-13, L.1122-15 et L.1122-17 et L.1122-17 du Code de la démocratie locale et de la décentralisation (CDLD) à se rendre à l'assemblée du Conseil, au lieu ordinaire de ses séances (salle du conseil, Place communale à NASSOGNE), le
     
    JEUDI 27 AVRIL 2017 à 20H.
     
    pour délibérer sur les points suivants :
     
    SEANCE PUBLIQUE :
     
    Compte communal 2016 : approbation.
    Modifications budgétaires ordinaire et extraordinaire n°1 : approbations.
    Cahier spécial des charges pour la location des droits de chasse.
    Création d’une Commission Consultative Locale de Gestion de la Forêt.
    Cahier spécial des charges pour un marché d’auteur de projet pour la transformation d'un bâtiment en logements à Forrières.
    Cahier spécial des charges pour un marché d’achat d'un broyeur pour le service voirie.
    Cahier spécial des charges pour un marché d’achat de mobilier pour la Petite Europe à Bande.
    Fonds d’investissement 2013-2016 - Entretien de voiries à Nassogne, Bande et Masbourg : avenant n°1.
    Bail emphytéotique avec ORES pour le remplacement du transformateur aérien de Mormont par une cabine électrique au sol, Rue Léon Herman à Masbourg (Mormont).
    Changement des limites territoriales des villages de Grune et Bande.
    CCATM : démission d’un membre et désignation d’un membre.
    Communications
    HUIS CLOS.
     
    Désignations d’enseignants temporaires : ratifications.
    Désignations temporaires d’un maître de religion catholique : agréations.
    Mise à la retraite d’un maître spécial d’éducation physique et de morale

  • Nassogne : conseil communal ce jeudi 2 février 2017 à 20h.

     

     

    nassogne.jpg

    Les membres du Conseil sont invités pour la première fois, conformément aux articles L.1122-12, L.1122-13, L.1122-15  et L.1122-17 et L.1122-17 du Code de la démocratie locale et de la décentralisation (CDLD) à se rendre à l'assemblée du Conseil, au lieu ordinaire de ses séances (salle du conseil, Place communale à NASSOGNE), le

    JEUDI 2 FEVRIER 2017 à 20H.

    pour délibérer sur les points suivants :

    SEANCE PUBLIQUE :

    1. CPAS : Modification du statut pécuniaire (art. 12) du personnel du Centre.
    2. CPAS : organisation d’un examen en vue de la constitution d’une réserve de recrutement d’ouvriers polyvalents (H/F) pour le service des repas à domicile.
    3. Marché de fourniture d’une camionnette pour le service distribution d’eau : approbation des conditions et du mode de passation.
    4. Marché de services pour le financement des budgets extraordinaires 2016 et 2017 : approbation des conditions et du mode de passation.
    5. Plan trottoir 2012 : convention relative à l’octroi d’un prêt CRAC pour le financement alternatif d’investissement.
    6. Déclassement de l’ancienne jeep du service distribution d’eau.
    7. Recrutement d’une puéricultrice contractuelle (H/F) sous statut APE pour les services de la petite enfance et constitution d’une réserve de recrutement : décision, fixation des conditions de recrutement, de la description de fonction et de la procédure de recrutement.
    8. Recrutement d’un ouvrier polyvalent contractuel (H/F) sous statut APE pour les services d’entretien et constitution d’une réserve de recrutement : décision, fixation des conditions de recrutement, de la description de fonction et de la procédure de recrutement.
    9. Recrutement d’un ouvrier polyvalent contractuel (H/F) sous statut APE pour le service de distribution d’eau et constitution d’une réserve de recrutement : décision, fixation des conditions de recrutement, de la description de fonction et de la procédure de recrutement.
    10. Recrutement de trois cuisiniers contractuels (H/F) sous statut APE pour les cuisines et constitution d’une réserve de recrutement : décision, fixation des conditions de recrutement, de la description de fonction et de la procédure de recrutement.
    11. Recrutement d’un animateur de rues contractuel (H/F) sous statut APE pour le service jeunesse et constitution d’une réserve de recrutement : décision, fixation des conditions de recrutement, de la description de fonction et de la procédure de recrutement.
    12. Fixation des statuts du Conseil communal consultatif des jeunes de la commune.
    13. Fixation de la dotation communale au budget 2017 de la zone de police Famenne-Ardenne.
    14. Communications

    HUIS CLOS.

    1. Désignations d’enseignants temporaires : ratifications.
  • Le Groupe ENSEMBE tire le bilan de l'année 2016

    Madame, Monsieur,

    En ce début d’année 2017, nous vous souhaitons à chacune et chacun une très belle année, pour vous, vos proches et vos familles. Dans un monde où tout va de plus en plus vite, il est important de pouvoir apprécier ces moments de joie partagée.

    Comme à son habitude, le Groupe Ensemble tire le bilan de l’année écoulée et vous éclaire sur la politique menée par la majorité au travers de quelques dossiers exemplatifs qui illustrent une fois de plus son manque de vision et d’ambition et sa gestion chaotique.

    Il est évident que nous souhaitons que notre belle commune sorte de la stagnation et de la morosité, dont on ne sait plus lequel des deux phénomènes alimente l'autre...

    A l’approche des échéances électorales de 2018, le Bourgmestre et sa majorité vont probablement essayer de vous faire prendre des vessies pour des lanternes. Ils lanceront de nouveaux projets cosmétiques d’entretien de voiries et vous feront de nouvelles promesses…

    Ne soyez pas des pigeons !

    Le Groupe Ensemble continue à pratiquer une opposition forte, critique et constructive pour le bien de tous les concitoyens quelles que soient leur appartenance, classe sociale ou opinions politiques et philosophiques.

    Les mandataires du Groupe Ensemble restent à votre écoute.

    Bonne lecture !

     

    Budget communal et location des chasses :

     

    Chasses communales : 40% de rentrée en moins !

    Un solide coup dur pour les finances communales.

     

    Tout le monde le sait : c’est la forêt qui fait la richesse de Nassogne.

    La location des chasses communales a toujours constitué un revenu important pour le budget.

    Le bail de location pour une superficie de 1800 hectares de chasses arrivait à terme au 30 juin 2016.

    Dans le courant du mois de juin, Marc Quirynen a eu des contacts discrets avec le promoteur de Nassonia. Il s’est pris à rêver, se voyant déjà comme le sauveur d’une commune en manque de projets.

    Alors que 300 hectares avaient été reloués au début du mois en adjudication publique à 100 Euros l’hectare, le Collège communal a fait la fine bouche sur les 1500 hectares restants et n’a pas donné suite à une offre à 52 Euros.

    Finalement, dans l’urgence, à l’approche de la saison de chasse, le Collège a attribué le lot au prix de 14€ l’hectare.

    La majorité avait prévu 369.000 € de rentrées locatives pour l’année 2016.

    Le montant estimé est tombé à 224.665,70 €.

    La perte s’élève donc à 144.334,30 €.

     

    Le Groupe Ensemble est particulièrement inquiet par rapport à cette gestion calamiteuse alors que de nouveaux baux arrivent à terme en 2017.

     

    Nassonia

     

    La majorité se rétracte

     

    Le projet Nassonia a effectivement fait couler beaucoup d’encre et les derniers mois ont été ponctués de sorties médiatiques fanfaronnesques et de tergiversations diverses, suivies de silences embarrassés de la part du Bourgmestre.

     

    En effet, la majorité freine aujourd’hui des quatre fers : le montant de la location serait insuffisant, la durée du bail (99 ans) trop longue et la superficie trop grande !

    Ces critères étaient pourtant connus dès le départ et repris dans le document accompagnant la convention signée initialement par la majorité. Depuis, celle-ci conteste avoir signé ce pré-accord. Vous en trouverez le texte en encadré.

     

    En outre, le Bourgmestre estime à présent que le projet Nassonia engendrerait une perte de revenus pour la commune de 100 à 150.000€.  C’est vite dit, d’autant plus qu’il refuse de présenter un plan financier précis (ne fût-ce pour les premières années) et que sa gestion chaotique impacte déjà de manière désastreuse les finances communales.

    Suite à cet immobilisme, la Région Wallonne a d’ailleurs repris le dossier en main.

    La conclusion de toute cette histoire est que, tel Perette et le pot au lait, le Bourgmestre voulait le beurre et l’argent du beurre.

    Aujourd’hui, il n’a rien : la location des chasses a été bradée et Nassonia lui a échappé.

     

     

    CONVENTION PRÉPARATOIRE À LA CONCLUSION D’UN CONTRAT D’EMPHYTÉOSE

     

    Entre les soussignés :

    - La COMMUNE DE NASSOGNE, d’une part, (…) représentée par  Monsieur Marc QUIRYNEN, bourgmestre, et  Monsieur Charles QUIRYNEN, directeur général,

    - La Fondation d’utilité publique « PAIRI DAIZA FOUNDATION » d’autre part,  représentée par Monsieur DOMB Eric, ci-après dénommé l’Emphytéote,

    Considérant l’autonomie dont dispose constitutionnellement la Commune (art. 162 C°),

    Considérant les objectifs de Natura 2000 et en particulier, les impositions liées à l’adoption imminente de l’arrêté de désignation du site Natura 2000 BE34029 – « Haute-Wamme et Masblette »,

    Considérant l’urgence qui s’impose à la Commune, suite à l’échéance du bail de chasse au 30 juin 2016 et à l’absence d’offre lors de la séance d’adjudication publique pour les lots 3 et 4, eu égard notamment à la double nécessité 1° de disposer de revenus,  et 2° de ne pas supporter la responsabilité inhérente aux dégâts de gibiers,

    PRÉAMBULE

    Considérant l’intérêt pour la Commune de disposer de revenus récurrents et sécurisés pour une très longue durée inscrite dans le temps,

    Considérant le caractère tout-à-fait exceptionnel du Site et du Projet avancé par l’Emphytéote pour la Commune, la Province de Luxembourg et la Région wallonne, complémentaire aux pratiques traditionnelles développées sur l’ensemble du territoire wallon,

    Considérant la subsistance du régime forestier sur le Site et les garanties qu’il offre à la Commune,

    Les soussignés se sont entendus sur la conclusion d’une convention préparatoire visant à :

    1. Adopter, sous les modalités qui suivent, le projet d’Acte joint en annexe,

    2. Soumettre celui-ci :

     -  À leurs instances respectives, à savoir pour la Commune, le Conseil communal, et pour la Fondation, le Conseil d’administration, seuls respectivement compétents décider de la constitution d’un tel droit réel,

    -  Au Gouvernement wallon, pour l’amener à statuer en exécution de l’article 53 du Code forestier.

    3. S’engager à entreprendre sans délai les démarches utiles à cet effet, sous le bénéfice de leurs meilleurs efforts respectifs et notamment, s’agissant du Bourgmestre, à convoquer sans délai un collège communal décidant de soumettre à la délibération du Conseil communal l’Acte. Cette convention préparatoire est contresignée par Benoît Coppée en qualité de témoin. Est joint un projet de contrat de gestion active d’un site dédié à la biodiversité – droit demphytéote sous le nom de « Nassonia », composé de 23 pages.

     

     

    Le Château du bois

     

    Comment se débarrasser d’un dossier encombrant.

    Le château du bois n’est plus accessible aux Nassognards et sa gestion a été confiée à la société privée  « Ourthe et Somme » qui l’exploite en tant que gîte.

     

    Ce bien communal est loué à « Ourthe et Somme » pour la modique somme de 625€/mois.

    La majorité s’est ainsi débarrassée d’un dossier encombrant pour lequel elle a fait preuve d’un manque total de vision et d’ambition.

    Le Château du bois aurait pu constituer l’élément majeur d’un grand projet touristique et économique pour notre entité.  A aucun moment, la majorité n’a voulu étudier les propositions du Groupe Ensemble pour développer un tel projet.  

     

    Une belle opportunité manquée !

    Sécurisation de la N4 entre Bande et Grune :

     

    Une majorité coupée de son Ministre régional

     

    Le plan d’infrastructure 2016-2019 prévoit un budget de 700.000€ pour sécuriser la N4 entre Bande et Grune.

    Interpellée par nos soins, la majorité a initialement déclaré ne pas être au courant, avant de présenter son propre projet de sécurisation du tronçon Bande- Grune au moyen d’une berme centrale, dans le cadre du Plan Intercommunal de mobilité.

    Le projet de berme centrale proposé par la majorité incitera les automobilistes à emprunter plusieurs routes communales (rue du Poteau, route de Bastogne, rue du Stoquet, chemin du Thiers Renard et rue de Marche….) et orientera le trafic par la rue Au-delà de l’Eau à Bande au lieu de la rue du Centre.

    Cette proposition a été rejetée tant par la Commission Consultative de l’Aménagement du Territoire et de la Mobilité que par le Conseil communal sur base des amendements déposés par le Groupe Ensemble.

    Sans ignorer le caractère particulièrement dangereux de cette zone et la nécessité de mettre en place une sécurisation adéquate, le Groupe Ensemble a proposé la mise en place d’un rétrécissement pour marquer la traversée de la nationale 4, avec passage de deux à une bande de circulation, limitation de la vitesse à 70 km/h, installation de radars fixes et aménagements des abords.

    Tout en améliorant la sécurité, cette proposition permettrait de mieux prendre en compte la réalité de la circulation locale, de ne pas léser les acteurs économiques locaux et d’améliorer le confort des habitants de Bande et Grune grâce à une diminution significative des nuisances sonores.

    Ces propositions avaient déjà été faites sous la législature précédente …

    La gestion de ce dossier par la majorité pose un certain nombre de questions : incohérence des décisions par rapport aux propositions formulées par les organes de consultation et par le Groupe Ensemble, jeu d’influence au sein de la majorité où manifestement les élus de Bande et Grune sont réduits au silence, absence de coordination avec le ministre de tutelle (CdH), …

    Vite dit :

    • Ecole communale, Maison de village de Forrières et parking du CPAS.

    Les enfants de l’école et différentes associations cohabitent dans la Maison de village avec des fuites d’eau, des moisissures et des champignons. Le parking actuel est un danger pour les enfants et parents lors de la sortie des classes.

    A notre demande, le Collège communal s’était engagé à faire procéder à des travaux et à soumettre le dossier au Conseil communal en juin 2016. A ce jour, rien n’a été entrepris. « Pas le temps d’établir un cahier des charges », paraît-il.

     

    • Ancienne Ecole de Harsin-Chavanne.

    Sous prétexte du petit nombre d’habitants, la majorité rechigne à réaliser une maison de village à Harsin. Nous avions proposé de réhabiliter l’ancienne école. La majorité a préféré se débarrasser de ce patrimoine communal et l’a mis en vente pour une croûte de pain.

    •  Zone temporaire de stationnement.

    Des acteurs économiques sollicitent la création de zones de parking afin de faciliter l’accès à leurs commerces. Après une demi-année, le dossier n’a pas avancé. Le Groupe Ensemble insiste pour que la majorité crée des places de parking aux endroits appropriés et, dans le même temps, aménage des trottoirs convenables.

     

    • Sécurisation du carrefour rue de Lesterny/ rue de France à Forrières.

    Bien que cet endroit soit repris dans la liste des points dangereux, la majorité l’avait retiré du Plan Intercommunal de Mobilité. Le Groupe Ensemble est intervenu pour l’y réintégrer.

     

    • Commission Locale de Développement Rural.

    La majorité appuyée par le Directeur général trouve tous les artifices pour ne pas y inclure un représentant du Groupe Ensemble, au mépris des règles élémentaires de la démocratie.

     

    • Enlèvement des immondices.

    Chaque année, la taxe sur les immondices augmente. La majorité en rejette la faute sur l’intercommunale de gestion des déchets. Nos propositions réclamant une taxation “pollueurs-payeurs” assorties de mesures visant à diminuer les quantités de déchets et de mesures de corrections sociales sont systématiquement rejetées, ce qui démontre une fois de plus le manque d’imagination de la majorité.

     

    • Concours de façades fleuries.

    L’organisation du concours ne peut être un but en soit, permettant aux seuls élus de la majorité de parader. Notre commune doit être avant tout un exemple en matière de décoration florale et d’entretien de tout l’espace public.

     

    • Le Conseil provincial a voté une motion demandant à BPost de garantir les services prévus dans son contrat de gestion en milieu rural.

    Le Groupe Ensemble demande au Conseil communal de s’associer à cette démarche en rappelant à BPost l’importance des services de proximité.

    La majorité refuse de faire voter cette motion.

    Lire la suite

  • Bonne nouvelle : Aménagement de la Salle Saint-Pierre à Grune

    Chers Camarades, 

     J’ai le plaisir de vous informer de ce que le Gouvernement wallon a décidé d’octroyer un subside de 47.431,00 € à la commune de Nassogne pour l'aménagement de la Salle Saint-Pierre à Grune en maison de village. 

     Veuillez recevoir, chers Camarades, l'assurance de mes sentiments les meilleurs.

     Paul Magnette

  • Communiqué du Groupe Ensemble

    Le projet “Nassonia” présenté par Mr Eric Domb, président de la Fondation Pairi Daiza, a pour ambition de restituer à la nature un massif de 1500 hectares de forêt communale, en vue d’en faire « un laboratoire (…), une alternative à la gestion traditionnelle de la forêt».  

    Le collège communal s'est dès à présent engagé via une convention à adopter un acte de location pour une très longue durée (99 ans) à la Fondation de Mr Domb du massif forestier concerné, à soumettre cet acte à ses instances, à entreprendre sans délai les démarches utiles, et à le présenter à la  délibération du Conseil communal.

    Le Collège a sollicité l’urgence dans l’aboutissement de ce dossier.

    En attendant, dans le cadre de la location du Droit de Chasse en Forêt communale,  les droits de chasse sur ces 1500 hectares de forêt communale n’ont pas été attribués et depuis le 1er juillet, la commune ne perçoit plus de rentrées locatives, est responsable des dégâts et de la régulation du gibier pour cet ensemble.

    A notre initiative, une rencontre a été organisée avec le responsable de la Fondation et les membres du conseil communal.

    Après avoir exposé le projet et en réponse à nos questions, Monsieur Domb a notamment apaisé certaines inquiétudes relatives à la continuité de l’exercice de la chasse, la vente de bois de chauffage, l’accès à la forêt, … tout en souhaitant privilégier les locaux.

    Au niveau des pôles touristiques, la Fondation envisage de nombreuses activités (cabanes dans les arbres, balades en fôret, accro-branches,..).
    Ces mêmes propositions ont été formulées à plusieurs reprises par notre groupe pour l’exploitation et la valorisation du Château du bois. Elles ont toujours été repoussées par la majorité et force est de constater que notre commune s’est ainsi privée d’une belle opportunité pour le développement économique et touristique.

    Suite au conseil communal de ce 25 août, le Groupe Ensemble dénonce  –une fois de plus – l’attitude ambiguë de la majorité qui à présent tergiverse et conteste les termes du pré-accord qu’elle a elle-même signé.

    “Nassonia” constitue une opportunité  unique pour la Commune de Nassogne et tous ses habitants.

    Le Groupe Ensemble est prêt à soutenir un projet novateur et équilibré, qui prenne en compte les intérêts de tous et qui s’appuie sur un plan financier crédible et cohérent.