• Le Groupe ENSEMBLE dépose une motion pour un tarif unique de l’électricité en Wallonie

    Motion en faveur d’une étude pour l’application d’un tarif unique pour la distribution de l’électricité en Wallonie

    Lancé il y a un peu plus d’un an, le projet de distribution unique devrait voir le jour en Wallonie en décembre prochain. Fusion des huit intercommunales gestionnaires de réseaux de distribution de l’électricité (GRD), dont Interlux, ORES Assets regroupera l’ensemble des communes wallonnes, tout en conservant l’ancrage local via la création de huit comités de secteur.

    L’idée de structure unique du secteur énergétique permettra de faire face de manière plus efficace et rapide aux nombreux défis stratégiques auxquels il sera confronté dans les années à venir (mobilisation de capitaux, décisions en matière d’énergie nouvelles, d’évolutions technologiques, solidarisation et choix des investissements…).

    Le Conseil d’administration d’ORES Assets se composera de 30 membres, 28 représentants publics (3 Luxembourgeois) et 2 représentants du partenaire privé (Electrabel). Le comité de secteur luxembourgeois, composé de 12 membres, veillera aux investissements locaux et sera compétent en matière tarifaire.

    A l’approche de cette mise en place, la commune de Nassogne tient à rappeler au Gouvernement wallon la question inévitable de l’unification des tarifs, dossier sur lequel aucun accord n’est encore intervenu.

    A moyen terme, la fusion, si elle n’entraine pas une unification complète des tarifs, devrait conduire à davantage de solidarité régionale entre ses futurs secteurs et à une uniformisation progressive des tarifs, à l’avantage du Luxembourg qui part loin derrière.

    En effet, en Wallonie, le prix de distribution de l’électricité varie d’une région à l’autre. En province de Luxembourg, à consommation identique, l’électricité est plus chère qu’ailleurs. Les coûts de transport et de distribution liés à l’étendue du territoire et à la faible densité de population sont à la base de cette disparité.

    Tous les Luxembourgeois, particuliers, indépendants et entreprises, payent donc leur énergie plus cher que le reste des Wallons. A titre d’exemples, jusqu’à 17% en plus par rapport aux Mouscronnois ou Brabançons !

    Par conséquent, le conseil communal de Nassogne émet, par …..voix sur … le souhait que le parlement wallon entame lors de son prochain accord une étude sur une péréquation des tarifs de distribution.
 L’objectif est de mettre en place une convergence progressive des tarifs visant à aboutir à terme à un tarif  unique de distribution en Wallonie et de corriger une réelle injustice financière pour nombre de ménages, d’indépendants et d’entreprises de notre province. 

  • Cartographie de l'éolien en Wallonie

    En date du vendredi 25 octobre, le groupe ENSEMBLE a introduit un point supplémentaire à l'ordre du jour du conseil communal de ce jeudi 31 à 20h00

    Ajout d'un point.jpg

    Ajout d'un point.jpg

  • Souper de l'USC Nassogne - 26/10/2013

    Invitation souper 2013.doc

     

                  

                     UNION SOCIALISTE COMMUNALE de NASSOGNE                      

     

    Madame, Monsieur,

    Chère / Cher Camarade,

     

    L’Union Socialiste Communale de Nassogne, les conseillers communaux Philippe Lefèbvre (Chef de groupe), Christine Breda, Mimie Dambly et Bruno Mont, le conseiller au CPAS Philippe Martin ont le plaisir de vous inviter, ainsi que vos amis, au souper annuel de l’USC qui aura lieu le Samedi 26 octobre 2013 à partir de 19h30 dans les installations de l’Institut Médico-Pédagogique Provincial (IMP) de FORRIERES.

    Apéritif

    Pâté ardennais-crudités

    Boulettes-frites

    Dame-blanche

    Café

     

                     

     

     

    Le prix du repas est fixé à 13 Euros pour les adultes et 6 Euros pour les enfants de – 12ans.

    Pour la bonne organisation de cette soirée, il est souhaitable que vos réservations soient faites pour le 21 octobre 2013.

     

    Le paiement peut se faire via la personne de contact ou mieux, sur notre compte 001-5188412-55

    en mentionnant votre nom, le nombre de repas et la mention « Souper USC 2013 »

            

    Au plaisir de vous y rencontrer,                                                                       

                                                                                                                                    Serge Demortier                                                                                                                                 Président de l’USC Nassogne

     

                                                                                      

     

    Bulletin d’inscription à remettre pour le 21 octobre 2013  (ou via mail)

     

    NOM : …………………………….  LOCALITE : …………………………………………….

     

    Vous prie de noter les inscriptions suivantes :

     

                                                              ..…………….menu à XX   =         ………….  €

                                                              .......................menu à YY   =         ………….  €

    TOTAL =       ………….  €

    Secrétaire : Philippe Martin, Rue blanche eau, 13 – Nassogne   pmjg.martin@hotmail.com 0475 763449

     

  • CC 30/09 - Ajout d'un point & article de l'Avenir

    Plan communal de déneigement

    Les conditions hivernales que nous avons connues fin 2012 et début de l’année 2013 ont été exceptionnelles pour la majeure partie de notre pays.

    Le paradoxe de cette situation est que malgré le réchauffement climatique de notre planète, cette situation devrait perdurer durant des décennies.

    Malgré l’efficacité et la compétence de nos services communaux, les fortes chutes de neige et le verglas ont perturbé durant plusieurs jours notre réseau routier.

    Même si cette situation de crise est inévitable avec de telles conditions climatiques, une circulation normale doit pouvoir être rétablie rapidement.

    Etant donné que la commune est responsable du déneigement des voiries communales et que cette obligation doit pouvoir être remplie afin de permettre :

    •aux services de premiers soins, de secours de pouvoir intervenir ;

    •aux citoyens de conduire leurs enfants à l’école/à la crèche, et de se rendre à leur travail ;

    •aux bus d’assurer le transport scolaire, et des personnes utilisant ce seul mode de déplacement (personnes âgées et/ou moins favorisées).

    •….

    Il est proposé d’élaborer un « plan communal de déneigement » et il convient :

    •d’établir, une liste reprenant les axes prioritaires à déneiger;

    •de soumettre le plan à une consultation populaire;

    •de permettre aux agriculteurs et entrepreneurs locaux de renforcer les services communaux ; 

    •d’entamer une étude relative à l’utilisation de techniques de déneigement autres que l’épandage traditionnel.

    Sur proposition du groupe ENSEMBLE :

    Décide que le Conseil Communal approuve l’établissement d’un plan de déneigement pour la commune de Nassogne

     

    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

    2 oct. 2013 L'Avenir - Luxembourg Émilie DEFECHE

    detail.aspx?articleid=dmf20131002_00369206

    Des sujets surprises s’invitent au conseil

     

    Des points non prévus ont suscité les débats en fin de séance. On y parla déneigement, entretien des villages et élections des aînés.

     

    Ce lundi à Nassogne, ce ne sont pas les points à l’ordre dujour qui ont suscité les débats, mais ceux qui se sont invités en fin de séance.

    À commencer par un point présenté par la liste Ensemble, concernant la mise en place d’un plan communal de déneigement. «Sans remettre en cause le travail des ouvriers, beaucoup de gens ont été coincés chez eux l’hiver dernier qui, il est vrai, était exceptionnel. Nous proposons donc un plan à mettre en oeuvre en cas de crise », a expliqué Philippe Lefèbvre. Comme établir une cartographie des axes à déneiger en priorité, réaliser une étude pour trouver une autre technique de déneigement que le sel, mauvais pour l’environnement et demander l’aide des agriculteurs en renfort des ouvriers communaux. »

    « Nous n’avons pas été en situation de crise, et la liste des axes prioritaires existe déjà. Nous ne pouvons que sensibiliser les gens à s’équiper de pneus neige», répond le bourgmestre Marc Quirynen.

    Véronique Burnotte (Ensemble) a suggéré que ces données soient reprises dans le Flash Info, une bonne idée pour Vincent Peremans (IC), qui ajoute « Les alternatives au salage coûtent très cher. Par exemple, un véhicule de type saumureuse vaut 500 000 €. » En définitive, le point s’est heurté au « non » de la liste IC.

    De l’entretien au CC des Aînés

    Bruno Mont (Ensemble) signala ensuite avoir été interpellé à Forrières à propos de l’entretien du village : «Les tontes sont faites, mais l’entretien manque de rigueur, je demande donc au collège d’être vigilant à ce propos». L’échevin des Travaux Marcel David répond : « Nous avons un problème de main-d’oeuvre, c’est vrai, mais les poubelles, à peine vidées, sont de suite remplies et par des gens du village, nous en avons surpris un. » Le bourgmestre à Bruno Mont : « Lors de la fête de la Pentecôte que vous organisez, vous mettez un tonneau dans la Lhomme qui n’a rien à y faire et les panneaux promotionnels restent accrochés des mois. Il serait bon de donner l’exemple lorsqu’on siège au conseil. » L’intéressé réplique : « D’accord pour les panneaux, mais pourquoi ne pas installer une fosse septique, qui servirait à d’autres ? Notre ASBL a peu de moyens et ne peut louer des cabines» . Dernière pomme de discorde : l’installation du Conseil Consultatif des Aînés. Philippe Lefèbvre : « Notre liste n’a pas été conviée, comme le prévoit le Règlement d’ordre intérieur. Surtout, Marc Quirynen a influencé l’élection du président, en décourageant de voter pour l’un des candidats. » Et l’intéressé de répondre : «J’ai constaté une orientation politique de la part de l’ancien président et j’ai juste rappelé que, s’il était réélu, il devait être impartial» . Mimie d’Ambly (Ensemble) s’est tout de même dite : « Choquée par les mots utilisés par le bourgmestre ». Ghislaine Rondeaux, échevine des Aînés, souligne : « Le bourgmestre était invité pour expliquer le contexte de la CC des Aînés qui, par ailleurs, fait un beau travail. Il n’est dit nulle part dans le ROI (Règlement d’ordre intérieur) que les conseillers doivent être invités à l’élection. »