• Conseil communal ce lundi 30 décembre 2013

     

     

     

     

    CONVOCATION CONJOINTE DU CONSEIL COMMUNAL ET DU CONSEIL DE L’AIDE SOCIALE ( 19h30)

    1. Présentation du rapport annuel sur les synergies existantes et à développer entre la

    commune et le CPAS, les économies d’échelle, les suppressions des doubles emplois ou

    chevauchement d’activités du CPAS et de la commune.

    1. Présentation de la note de politique générale 2014 du CPAS.

    2. Budget 2014 du CPAS : 1er examen.

    Divers.

    CONVOCATION DU CONSEIL COMMUNAL (20h00). 

     

    1.  CPAS : budget 2014.
    2. Rapport 2013 accompagnant la présentation du budget 2014.

    3. Budget 2014.

    4. Octroi des subsides communaux 2014.

    5. Subsides en nature aux différents clubs et associations.

    6. Taxe pour la délivrance de documents administratifs : adaptations.

    7. Cahier spécial des charges pour un marché de service pour un auteur de projet pour le Fonds

      d’investissement 2013-2016 (entretien de voiries).

    8. Agence Immobilière Sociale : intervention communale.

    9. Enfance Accueillantes conventionnées : mesures d’accompagnement.

    10. Engagement d’un employé administratif : décision, fixation des conditions de recrutement, de la

      description de fonction et de la procédure de recrutement.

    11. Fonction de directeur général : fixation de l’échelle et de l’amplitude de carrière.

    12. Communications. 

  • La liste ENSEMBLE présente ses voeux et le bilan de l'année écoulée

    La Liste Ensemble est heureuse de vous présenter ses meilleurs vœux, à vous et à vos proches, à l’occasion de la nouvelle année. Puisse 2014 vous apporter joie, santé, bonheur et succès dans votre vie et dans toutes vos entreprises.

    La Commune représente pour nous tous, le cadre de proximité principal de notre existence. Dès lors, il nous a semblé opportun de faire le bilan de cette première année écoulée depuis les élections communales d’octobre 2012

     Après les élections d’octobre 2012, le Bourgmestre avait promis de  « favoriser une participation citoyenne (…) permettant aux citoyens de s’impliquer dans la gestion communale et de participer à la mise en œuvre de projets ». Ceci ne s’est pas traduit dans les faits. Il faut malheureusement constater que le Chef de la majorité donne l’impression de vouloir verrouiller tout débat en s’efforçant, entre autre, d’assurer une représentation excessive de sa famille politique dans toutes les structures consultatives de la Commune.

    Dès le départ, la  note de politique générale du nouveau collège donnait le ton par son manque d’ambition. Des sujets aussi importants que l’enseignement ou la politique sociale  en sont totalement absents. En matière de tourisme, le village est présenté comme une destination touristique de choix, mais aucune politique communale active dans ce domaine n’est proposée.

    L’inauguration en grande pompe de la nouvelle maison de village et du centre culturel de Nassogne ne doit pas faire illusion : cette belle réalisation est le résultat du travail des équipes précédentes. Au-delà de ça, l’équipe actuelle, sous la conduite du Bourgmestre, n’a initié aucun projet créateur.

    Pire, elle néglige les puissants leviers offerts par la Région Wallonne en ne  répondant que de manière tout à fait superficielle aux outils pourtant mis à leur disposition : ainsi, la Commune n’a pas jugé utile de présenter de Plan de Cohésion Sociale, qui vise à assurer à tous, de manière coordonnée entre les communes wallonnes, l’accès aux droits fondamentaux et au bien-être économique, social et culturel, auxquels les habitants de l’entité de Nassogne ont droit eux-aussi.

    L’absence de Règlement Communal d’Urbanisme ainsi que, à nouveau, le manque d’ambition de la Déclaration de Politique du Logement Communal ne permettront pas à la Commune d’atteindre les objectifs fixés par la Région en matière de logement publics. Enfin,  malgré l’insistance de la Liste Ensemble, le Bourgmestre a refusé de rendre effectif le Schéma de Structure Communale, base indispensable à tout projet d’évolution harmonieuse de notre cadre de vie.

    La proposition par la Liste Ensemble d’un plan de déneigement a été repoussée sans autre forme de discussion. A l’approche de l’hiver, cette proposition visait à impliquer les agriculteurs et les entrepreneurs dans le déneigement des voiries communales, afin de renforcer les services communaux en cas de crise, et ce, au plus grand profit de tous les citoyens.

    Du côté du CPAS, la gestion chaotique de la vente du bâtiment de la Ramée à Forrières témoigne également de ce manque de vision. En effet, celui-ci a changé deux fois d’acquéreur et l’on vient curieusement de découvrir qu’il est classé. La Liste Ensemble s’était opposée dès le départ à cette  liquidation d’une partie du patrimoine communal. On aurait pu harmonieusement intégrer ce bâtiment dans un vaste projet d’aménagement autour de l’église de Forrières.

    Le débat autour du projet d’implantation d’un parc éolien à Grune a, à juste titre,  marqué les esprits. Lorsque des initiatives citoyennes ont commencé à s’organiser, le Bourgmestre, qui est en charge de l’aménagement du territoire, a cherché le vent, oscillant, tel une éolienne, entre les sirènes écologiques, les promesses des électriciens et la colère populaire.  A aucun moment,  il n’a pris l’initiative d’informer les habitants ni recherché le dialogue. Cette attitude ambiguë a été dénoncée dès le mois de juin 2012 par la Liste Ensemble.

    Dans le cadre du projet de regroupement des intercommunales chargées de la distribution de l’électricité, même silence et absence de réaction. Prenant une nouvelle fois l’initiative, la Liste Ensemble a introduit en date du 30 octobre, une motion réclamant l’instauration d’un tarif unique de l’électricité en Wallonie (la province de Luxembourg a actuellement l’électricité la plus chère de Wallonie).

    Mobilité, sécurité, repas à domicile, ne semblent pas davantage être une préoccupation majeure du Bourgmestre, alors qu’ils représentent un souci important pour nos aînés. Au lieu de s’y atteler de manière constructive, le chef de la majorité a tenté de barrer la route au Président du Conseil Consultatif des Aînés. Concernant la réorganisation du service des repas à domicile, la Présidente du CPAS a été priée de se débrouiller seule pour le  réorganiser. Il en a été de même pour le service mobilité de la commune. Le Bourgmestre ne s’est pas non plus  occupé de l’impact que cette restructuration pourrait avoir sur le personnel communal. Les usagers seront bientôt fixés et pourront juger eux-mêmes …

    En conclusion, depuis les élections d’octobre 2012, contrairement à son prédécesseur, l’actuel mayeur a fait le choix d’une politique unilatérale, opaque, fermée au dialogue et à l’échange d’idées, s’appuyant sur sa seule majorité. La Liste Ensemble regrette ce changement flagrant de méthode de travail. Cette manière d’agir ne peut produire qu’une politique à court terme, sans vision d’avenir, sans ambition, décourageant les bonnes volontés. La Commune passera inévitablement à côté d’opportunités nées d’initiatives citoyennes, ou offertes par la Région.

    La Liste Ensemble continuera  à vous informer ainsi qu’à épingler les zones d’ombre de la gestion communale. Nous ne manquerons pas, à chaque occasion, de faire des propositions constructives dans l’intérêt général de la population.

     

    Bilan2.pngBilan1.jpgBilan3.pngBilan4.png