Trump à Nassogne ?

Trump à Nassogne ?

 

 

Le Président Trump serait venu secrètement en visite à Nassogne.

Le contenu précis des discussions n’a pas filtré.

MrTrump voulait s’informer des méthodes de gouvernance du Bourgmestre Marc Quirynen.

 

 

Selon nos informations, le Président Trump serait venu secrètement à Nassogne pour s’entretenir avec Mr Quirynen des méthodes de gouvernance.

Mr Quirynen lui aurait fait part de son expérience après cinq années à la tête de la Commune de Nassogne.

 

 

Comment faire de la Commune une affaire de famille

 

 

Un homme politique de l’envergure de Marc Quirynen ne vit évidemment pas tout seul. Il a une famille, qui le soutient, l’encourage, l’informe (surtout !) et sur laquelle il peut s’appuyer.

 

Dans le nouvel « organigramme » de la Commune, incomplet et réalisé dans l'urgence alors que nous le réclamions depuis des années, vous pourrez aisément retrouver les fonctions occupées par la «famille ».   

Conformément à la législation sur la protection de la vie privée, nous ne pouvons malheureusement pas ici citer les noms mais vous les aurez vite identifiés.

 

Comment jongler avec les finances publiques

 

La Receveuse régionale a récemment refusé de procéder au paiement de mandats ordonnancés et signés par le Collège communal au motif de l’absence de mise en concurrence.

Bien qu’une telle dépense soit contraire à la Loi, le Collège communal a décidé, sous sa responsabilité, de l’imputer et de l’exécuter.

Il s’agit du deuxième incident de ce genre, la Région Wallonne ayant déjà, par le passé, mis en garde le collège sur le caractère illégal de telles pratiques.

Une fois encore, le collège communal est rattrapé par ses vieux démons.

Le Groupe Ensemble a introduit un recours auprès de la Ministre de tutelle et demandé que celle-ci émette un avis sur cette manière de gouverner. 

 

 

Mentez, mentez, il en restera toujours quelque chose.

 

 

Nassonia : rapport de Gembloux

En juin 2016, la Fondation Pairi Daiza a présenté à la Commune de Nassogne un projet de gestion différenciée de la forêt, baptisé « Nassonia ».

Afin de disposer d’estimations plus précises pour les prochaines décennies des perspectives de rentrées financières du territoire visé par le projet, Mr Quirynen a sollicité l’avis du Département Nature et Forêt (DNF). Cette étude a été confiée à l’Université de Gembloux. Le rapport final de l’Université comportait quarante pages.

 

Au conseil communal du 27 avril 2017, et bien que ce point ne figurât pas à l’ordre du jour, Mr Quirynen a justifié sa décision de rejeter le projet Nassonia sur base d’une étude de Gembloux ne comprenant que 17 pages (et dont la numérotation et les références sont absentes à partir de la 12ème page).

 

Interpellé par le Groupe Ensemble, le Bourgmestre prétend mordicus n’avoir jamais eu connaissance du rapport de quarante pages. Ces propos ont été formellement contredits par l’auteur de l’étude lui-même.

 

Informations tronquées ou dissimulées, rapport altéré, non-respect de l’ordre du jour, tentative d’influencer un vote, propos en totale contradiction avec la réalité des faits, …

Mr Trump se serait montré particulièrement impressionné par cette opération de manipulation.

 

Location du droit de chasse en forêt communale.

En parallèle avec ce projet, il s’agissait donc d’attribuer la location de droits de chasse sur plusieurs lots en forêt communale.

Le collège communal proposait une location pour une durée de neuf ans, ce qui, de facto, empêchait le lancement du projet Nassonia.

Malgré l’intervention du Groupe Ensemble afin de ramener la durée de la location à un délai de un an et laisser ainsi toutes ses chances à Nassonia, la majorité est passée outre.

Au lendemain du vote, le Ministre Collin déclarait que la décision de la majorité mettait un terme au projet de gestion différenciée de la forêt à Nassogne, et lançait ce même projet quelques jours plus tard, ailleurs … !

 

 

Cause toujours


En bon démocrate, le Bourgmestre veut faire croire qu’il prend en compte l’avis de la population !

Vous avez aimé la Commission consultative des aînes dont les avis et recommandations restent lettre morte depuis des années.

Vous aimerez encore davantage la Commission consultative de la Forêt. Elle aura pour mission d’étudier la problématique liée à la gestion de la forêt et formuler des propositions en vue de contribuer à son développement durable. 

Cette commission sera elle aussi purement consultative, ne pourra rendre que des avis, et … sera présidée par le Bourgmestre !

A-t-il une autre conception de la démocratie ?
Le Groupe Ensemble demande que le président soit désigné au sein de la commission et ne puisse être, en aucun cas, le bourgmestre ou un membre du collège communal.

 

Dans le même registre :  

Le conseil communal est sensé se réunir dix fois sur l’année. En 2017, seules six réunions ont eu lieu (huit en 2016).

Même dans la majorité, les élus sont au garde à vous, le doigt sur la couture du pantalon, et leur avis compte pour du beurre face à la gestion autocratique du Bourgmestre.

 

Amuser la galerie

 

Pour « montrer que ça bouge », voici les « grandes réalisations » du Bourgmestre :

La garderie du mercredi après-midi : en l’absence de projet pédagogique, on ne sait pas très bien ce qu’on y fera faire à vos enfants et le Bourgmestre a (déjà) du en revoir le prix à la baisse.

La Maison de village de Forrières : le toit perce. On fait faire une réparation de fortune mais on oublie l’assainissement du bâtiment, la sécurisation et l’aménagement du parking du CPAS et de l’ecole.

Enfin, le Flash Info est devenu l’outil de propagande privilégié de la majorité. Outre les photos des membres du collège communal, vous n’y trouvez que l’expression d’une belle unanimité. Les avis des uns et des autres, et certainement pas ceux de l’opposition, n’y apparaissent.

 

 

 

Conclusion

 

On ne sait pas si Mr Trump est vraiment venu à Nassogne, mais ce qui est sûr, c’est qu’avec la complicité silencieuse des membres de la majorité on assiste à une « trumpisation » de la politique communale :  absence de transparence,  management autocratique, petits arrangements entre amis, effets d’annonce, manipulation de l’information … et tout ça pour un résultat vide de réalisations concrètes.

 

Chères lectrices, chers lecteurs,

 

Depuis des années, le Groupe Ensemble vous informe des tenants et aboutissants de la politique communale, dénonce les méthodes douteuses, l’absence de résultats d’une majorité toute puissante, lance des propositions concrètes, soutient des initiatives nouvelles.

 

A cette fin, le Groupe Ensemble mène une opposition forte, critique et constructive, pour le bien de toutes et tous, quelles que soient leurs convictions sociales, politiques ou philosophiques. 

 

A la fin de cette année, avec le Groupe Ensemble, vous aurez l’occasion de donner un nouveau souffle à notre commune.

 

Le Groupe Ensemble rassemblera désormais les candidats issus de l’Union Socialiste Communale  (USC), du Mouvement Réformateur (MR) ainsi que des citoyens ouverts au changement.

 

Ensemble, nous voulons faire en sorte que Nassogne, enfin, avance !

 

Nous vous souhaitons une bonne et heureuse année 2018.  

 

Les mandataires du Groupe Ensemble sont à votre écoute.

 

 

Les commentaires sont fermés.